12 avril 2012

1er chapitre Emiko l'aprentie des rêves

J'ai plutôt décidé de crée un romant car ça ne me gêne pas d'écrire toute la journée
Emiko et la clef mystèrieuse
chap 1
Aujourd'hui,jour de repos,je regardais des DVD et des mangas confortablement sur mon canapé.Lorsque j'entendis sonner a l'interphone, je m'éforcais a tenir sur mes jambes pour enfin répondre.
-Allô?
-C'est ta mamounette chérie qui va t'aider à faire ton menage ,ouvre!
Je fis un soupir et j'ouvries ,lorsque quelle frapère à la porte j'ouvris lentement,et ouvrie grand mes deux yeux,maman portait des balais et tous le tralala...
-Bon alors,il y a du ménage a faire a ce que je vois,il y a du bazarre partout,pour te facilité la tache je vais faire le haut et toi le bas commence par le grenier depuis le temps que tu est là et que tu ne la jamais fait!Elle retrousa ces deux manche et partie avant de me tendre un balais.
-...fini le jour de repos, je pense que je n'ai pas le choix maintenent ,souflait-je en partant vers mon grenier.
Quand je suis arrivé devant mon grenier, j'ouvrie la porte grinçante et regarda autour de moi il y avait plein de chose poussièreuse.Ca faisait la deuxième fois que j'y mettais les pieds.
Alors je commença a trier,tous étaient si poussièreux heuresement que je portait des gants.Lorsque que je souleva un draps immense -bizzarement il n'y avait pas de poussière sur ce drap-alors je découvrie une clef en bois avec de jolie gravure dessus,le haut de la clef était cassé ,mais elle était tellement grande que je la tenait avec mes deux mains,juste a côté il y avait un livre de taille moyenne avec une énorme sérrure.J'approcha la clé du livre et l'ouvrie,le livre ne ce contrôlait plus,on n'aurait dit un vent violant qui faisait tourner les pages du livre tous seule.Au bout d'un moment les pages s'arrêterent de tourner et je regarda d'un air étonné les pages toutes blanche.Après je ne sais pas ce qui c'est vraiment passé mais quand j'ouvrie les yeux j'était dans un vestière habillé en caissière avec un café à la main(entre nous j'adore cette tenue de caissière), je m'assiya sur un banc tout blanc juste derrière moi ,j'était tellement boulverçée que j'ai bu le café qui était dans ma main en une seule traite(il n'y avait même pas de sucre beurk!),on m'appela d'un micro pour allé en caisse,mais je n'avait aucune idée ou elle se trouvait ,juste au-dessus de ma tête il y avait un plan et en haut du plan il y avait marqué:
Plan du magasin le bazarre du manga
Je fis un grand sourire en pensant que c'était un magasin de manga ,et je suivie donc le plan indiqué,j'arriva à la caisse,je retira tout de suite mon sourire.C'était l'horeur même pas de quoi calculé les prix des achats et je ne suis pas du tout forte en mathématique,un gas aux cheveux assez long avec des tress aux yeux bleu fit un signe,je regarda derrière moi mais il n' y avait personne,il me pris le bras(et c'est a ce moment là que j'ai compris que c'est à moi qu'il faisait signe ^^')et me tira vers la caisse et il commença ces expliquation -j'ai cru comprendre que j'était stagière-.
-Voici ton premier jour dans notre magasin Emiko je te souhaite la bienvenue,lanca le type,je m'apelle Loïc et j'ai 23 ans.
-...,j'était sans voix.
-Je vais tout t'expliqué,cette machine sert a calculé les achat des client et ça....
-Mais comment connaisez vous mon prénom?
Mais il était déjà partie puis il cria de nul part:
-Enfaite si tu as un problème viens me voir,je suis souvent dans a là caféteria ou entrain de renseigné les clients;cria t'il.
Après ça il n'y avait plus un bruit ,enfain bon il faut voir le bon côté des choses je n'avait pas a calculé de tête comme je pensais.Un client arriva,vous imaginez le trac que ça peut faire mon PREMIER client de toute ma vie !!
-Bonjour,vous avez le manga switch girl par hasard?,me posa le client d'un ton stressent vous savez le ton qui stresse bien,comme pour vous dire "allez dépeche je n'ai pas que ça a faire moi".
-Heuuu..enfaîte je suis nouvelle ici c'est mon prémier jour mais je pense que ce mesieur la bas(en désignant Loïc)peut peut-être vous aidez.
Le client soupira en me faisant un regard noire.
Il a demendé des renseignement et partie en prenant de ça poche une cigarette a moitié écrassé,je n'en revenais pas je n'arrêtais pas de la fixer.Loïc cassa tous le silence qui venait de ce faire en disant que ce genre de client était des purs ingras. Je n'aurais jamais pensé que Loïc pouvait dire ce genre de chose.Il était déjà plus de 16H et le magasin ferma,je sortie du magasin sans s'avoir ou allé.
-Et ou tu va je suis venue te cherché tu t'en souviens?Allé viens on rentre a la maison.
-Heuu..oui bien sûr j'arrive!
De toute façon je n'avait pas le choix,sinon j'était SDF(sans domicile fixe,pour ceux qui l'aurait oublier)pour la nuit.
Apparament j'habite avec une colocatère,qui s'apelle Lucie elle avait des lunette rectangulaire impec'-pas comme moi alors je dis respect XD-,elle avait les cheveux chataîn très,très clair,sans dire blonde car elle n'était pas blonde et elle avait des yeux bleu/gris vous imaginée elle pourrait epnotisée toute les personne quelle voudrait avec de telle beau yeux,même moi je suis sous son charme,tout d'un coup elle me tira vers une pièce,qui j'ai cru comprendre était ça chambre,et elle pris son index en designant un grand postère de pullip*(*poupée japonnaise de trente cm,qui coûte vers les 100€),d'ou explique son style,qui est plein de couleur on dirait un peu une sweet lolita*(*style japonnais très kawai*,*qui veut dire mignon)mais sans la robe bouffante.La pullip sur le postère avait un noeud papillon au millieu des cheveux et avait une robe qui fait un peu moyen âge,en bas du postère il y avait marqué pullip Tiphona,je trouve "ce nom très mignon et très original, j'adore ça robe" je fis ce petit commentaire a Lucie avant de décendre aussitôt en bas pour faire des patte avec de la sauce tomate je ne voulais pas faire un grand repas et je n'avais pas très faim,je ne voulais pas nom plus commender de la pizza,c'était trop lourd pour mon ventre.Quand j'eu fini de préparer les pattes je pris un plateau bleu assez grand pour mettre deux assiette et les couvert pour nous deux,je monta ça au salon et on bouffa ça toute les deux devant l'émission the voice,Lucie et moi passa un bon moment a critiqué les voix des autres à la télé.Déjà 22h04 je n'avais même pas vu le temps passé,je monta dans "apparament" ma chambre elle étaient a mon goût pas trop sobre et ni trop clair,les mur étaient pein en beige et le sol était en violet(ma couleur préféré),il y avait un bureau blanc avec deux tiroir.Sur le bureau il y avait un ordinateur et des mangas avec une mini dung*(*petite poupée japonaise de 10cm ,kawai),au dessus qui dans mon ancienne chambre avais la même,que j'avais achetée a la japan expo l'année dernière,ma commode était de couleur beige et mon lit était un matelas blanc avec un coussin london et ma couette london également ,c'était le rêve j'adorais tous ce qui était london ,j’ouvris ma commode et je trouva directement mon pyjama, tee-shirt et un mini short betty boop,je l'enfila et sauta dans le lit,il faut dire qu'il était si moelleux j'aurais cru être une princesse pendant 10min avant de m'endormir comme un bulffe.
 
 

Posté par Nina21lastar à 17:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur 1er chapitre Emiko l'aprentie des rêves

Nouveau commentaire